Le collectif NEWART'AIX qu'est-ce que c'est?

    Le Collectif NewArt'Aix réunit des personnes venant expérimenter des pratiques artistiques et des artistes, des hommes et des femmes en situation d'isolement social, des personnes venant de structures ou associations d'accompagnement ou de prise en charge psychologique et/ou sociale, avec des hommes et des femmes dits ''tout public''.

    C'est aussi diverses associations ou institutions et leur public qui se rassemblent dans un projet commun : l'Orée du Jour (Espoir Provence), le GEM Pays d'Aix (Groupe d'Entraide Mutuelle, A Venir), le GEM Marseille (Parenthèse), la sociothérapie de Montperrin, ALPA, Isatis, Lycée Agricole d'Aix Valabre, CATTP Lou Blaï, le Centre Social Château de l'Horloge, La Grande Famille, le Centre d'hébergement d'urgence Henry Dunant, le CSC La Provence et peut-être encore d'autres à venir. Le Musée Granet est également partenaire du projet. L'association Aix-Baleti, la bibliothèque Méjanes et le Conservatoire de Danse d'Aix-en-Provence participent également.

     Le collectif NewArt'Aix propose des ateliers divers toute l'année aux Centres Sociaux et Culturels Le Château de l'Horloge, La Provence, Les Amandiers et quelques autres lieux partenaires (Les Pléiades et la pension Soleil (ALPA), le centre d'hébergement d'urgence Henry Dunant (Croix Rouge), mais aussi dans les parcs, musées, bibliothèques.. de la ville.

 

Le collectif organise aussi des festivals.

ORIGINE DU PROJET NEWART’AIX

 

     L’initiative part de professionnels en 2017 certes, mais les vrais acteurs de ce projet sont les exposants, artistes en herbe, des hommes, des femmes le plus souvent en situation d’isolement social.

 

     A l’origine du NEWART‘AIX, il y a l’expérience d’exposition réalisée les 14 et 15 septembre 2017, à l’Archevêché d’Aix en Provence. Durant ces deux journées, inaugurées par son vernissage, la salle St Sauveur a pu accueillir la production de réalisations artistiques de quelques résidents du Foyer l’Orée du Jour, géré par l’Association d’Espoir-Provence. La démarche se révéla fructueuse et festive. Elle a mobilisé l’implication de nos graines d’artistes et suscité un réel intérêt chez les visiteurs venus d’ici et d’ailleurs, des touristes étrangers, nombreux pour cette première (80 passages ont été enregistrés). Autant de passants curieux qui n’ont pas manqué de discuter avec les exposants et de laisser un témoignage de leur intérêt sur un livre d’or que nous avons précieusement gardé.

 

   La joie éprouvée et partagée entre tous, lors de cette manifestation culturelle et festive faisant écho aux encouragements du public, a donné aux initiateurs de l’exposition le désir de renouveler l’expérience dans l’élan dynamique cette fois d’une construction partenariale. La deuxième édition a eu lieu le 20, 21 et 22 juin 2018 sur le thème de l’Art Brut.

 

     Le projet du NEWART’AIX nourrissait à son départ l’ambition d’une élaboration collective, pouvant fédérer les ressources, les savoirs complémentaires, les motivations et les valeurs d’acteurs professionnels venant du monde de l‘associatif, du soin, de l’éducatif… et engagés par leurs pratiques sociales à l’endroit de publics fragilisés.

 

    Le NEWART'AIX a pour vocation donc d’ouvrir un lieu de représentations artistiques diverses et variées dans leur forme, qui nous l’espérons sera opérateur de liens et de sens nouveau. Enfin, la volonté qui est la notre de valoriser des talents ignorés, « artistes isolés », hommes et femmes créatifs mais réduits, étouffés le plus souvent par le poids de stigmates sociaux, vise à vouloir épousseter, dépoussiérer le regard désuet de nos représentations sur la question du « handicap » ou de la « folie », et en cela, emporte avec elle un vent de sens nouveau !

 

    Tous, animés par un souci fédérateur, l’intérêt pour la création artistique et portés par la mission du Lien Social, nous faisons le pari de ce sens nouveau à construire qui engage la question de l’art et celui de la représentation de nos pratiques professionnelles à la croisée des champs du soin et du social. L’aventure de cette fête artistique pourrait à son terme nous orienter vers de nouvelles pensées et de nouvelles pistes d’actions en faveur des plus fragiles dans un esprit fraternel et de solidarité.